Comment évolue l’assurance annulation des événements face à la pandémie de Covid-19 ?

Les salons, foires et expositions de plus de 5.000 personnes sont toujours interdits jusqu’au 30 octobre 2020. La crise sanitaire du Covid-19 continue ainsi d’affecter le monde de l’événementiel et redistribue les cartes en matière d’assurance annulation auprès d’entreprises qui prennent conscience de l’importance de cette garantie. L’occasion d’interviewer Cédric Thévenot, directeur des risques spéciaux chez Verspieren, sur ce que les contrats d'assurance annulation d’événements ont pris en charge et vous donner des conseils pour l’avenir.

Assurance annulation événement

Qu'ont garanti les contrats d'assurances annulation durant la crise du Covid-19 ?

Cédric Thévenot : Toute garantie annulation d’événement souscrite avant la reconnaissance du coronavirus comme épidémie d’urgence de santé publique de portée internationale par l’OMS (le 30 janvier 2020) était acquise. Ainsi, lorsque l’épidémie est devenue une pandémie, elle a été considérée comme un risque systémique et les contrats d'assurance annulation ne la prenaient plus en charge.

 

Chez Verspieren, nous assurons un grand nombre d’organisateurs de rassemblements sportifs, dont la plupart avaient historiquement opté pour un rachat de l’exclusion « épidémie ». Néanmoins, beaucoup d’événements n’étaient pas assurés, et leurs organisateurs ont largement pris conscience des risques associés à cette absence de contrat spécifique.

 

Faut-il assurer très en amont les événements ?

C. T. : Oui, il faut anticiper ! Vous ne devez pas craindre d’assurer en amont les événements que vous organiserez puisque cela ne vous coûtera pas plus cher. En effet, le lien de causalité probant entre le fait générateur et l’impossibilité de maintenir un événement ne dépend pas de la durée de couverture.

 

Autre raison pour laquelle l’anticipation s'avère essentielle : une assurance annulation événement ne prend en charge que les risques soudains, imprévisibles et extérieurs. Or, si un risque qui pourrait remettre en cause la tenue de l’événement commence à se concrétiser (un préavis de grève par exemple), il n’est plus imprévisible : l’événement n’est donc plus assurable.

 

Dernière spécificité des assurances annulation : elles couvrent tous les surcoûts liés au report ou au changement de lieu d’un événement, avec pour seule limite le montant du budget assuré. Elles permettent ainsi de contenir votre budget final.

 

Comment maîtriser le coût de son assurance annulation ?

C. T. : Aujourd’hui, tous les contrats d’assurance annulation excluent les syndromes respiratoires aigus sévères (SRAS), y compris la Covid-19 et la majorité des assureurs vont appliquer des hausses tarifaires pour couvrir le risque d’annulation. En revanche, compte tenu du poids de Verspieren dans le domaine événementiel, nous avons réussi à convaincre plusieurs assureurs de maintenir les mêmes tarifs que ceux qu’ils pratiquaient avant la pandémie de Covid-19.

 

Nous rédigeons également les contrats d’assurance annulation en « tout sauf », ce qui signifie que tout ce qui n’est pas exclu est couvert. Vous avez ainsi une connaissance parfaite de l’étendue de la protection dont vous bénéficiez.

 

Demander conseil à nos experts