Etude des dépenses de santé des français en 2019

Sur la base de 14 millions de données collectées en frais de santé, nous avons analysé en détails les dépenses médicales des adultes français sur l'ensemble de l'année 2019. Premier constat : la dépense médicale annuelle moyenne diminue pour la première fois depuis trois ans.

Etude sur les dépenses de santé des français en 2019 par le courtier en assurances Verspieren

La dépense médicale annuelle moyenne s'élève à 1 102,14 euros pour un adulte français

Après une augmentation constante des dépenses de santé ces trois dernières années, les frais de santé annuels par adulte français sont en baisse pour la première fois en 2019 et s’élèvent en moyenne à 1 102,14 euros. C'est 27,16 euros de moins par rapport à 2018.

 

La baisse constatée au niveau national est visible dans toutes les régions française (baisse comprise entre 2 et 128 euros). Seules les régions Bourgogne-Franche-Comté et Auvergne-Rhône-Alpes ne suivent pas cette tendance. On y constate une hausse des dépenses médicales annuelles respectivement de 4,94 euros et 20,79 euros.

Les régions PACA et Corse occupe la première place des régions où la dépense médicale est la plus élevée

Bien que la dépense moyenne des soins médicaux dans la zone PACA-Corse ait diminué de 25,56 euros par rapport à 2018, on y consomme le plus de soins médicaux avec en moyenne 1 331,70 euros de dépenses par an et par adulte. 

 

En seconde position arrive l’Ile-de-France, avec 1 193,44 euros par an et par adulte (- 37,35 euros par rapport à 2018). La région Hauts-de-France prend la place de la région Occitanie sur la troisième marche du podium, avec 1 129,11 euros de dépenses médicales par an et par adulte (- 3,46 euros par rapport à 2018).

 

La Bretagne reste la région avec les frais de santé les plus faibles : 834,58 euros par an et par adulte.

 

 

Un reste à charge avant complémentaire santé qui ne cesse d'augmenter

La part du reste à charge moyenne avant complémentaire santé continue sa progression et s’établit en 2019 à 55,42%, soit une hausse de 0,82 point sur un an.

Certains postes de soins voient cependant la part du reste à charge moyenne avant complémentaire santé légèrement diminuer. C'est le cas en hospitalisation (-6,47 points), pour les consultations chez un médecin généraliste ou spécialiste (-2,41 points), pour les soins dentaires (-1,97 points), ou encore les soins en optique (-1,29 points).

 

Retrouvez tous les résultats de notre étude "Dépenses de santé des français en 2019" sur notre site données-sociale.verspieren.com