La rentrée 2019 annonce la fin du régime étudiant de la Sécurité sociale

Alors que sa suppression était déjà annoncée pour 2017, le régime étudiant de la Sécurité sociale sera définitivement et totalement supprimé à la rentrée 2019. Dès le 1er septembre, les étudiants seront tous rattachés au régime obligatoire et non plus à la LMDE, à la Smerep ou encore à la Mep.

Fin du régime de santé étudiant

Les nouvelles règles pour la complémentaire santé étudiante à la rentrée 2019

Pour les étudiants qui entreront dans l’enseignement supérieur à la rentrée 2019, le rattachement au régime général sera automatique de par le statut d'ayants droits des étudiants via  leurs parents ou tuteurs.

 

Théoriquement, les étudiants entrés dans l'enseignement supérieur en septembre 2018, sont déjà rattachés au régime de Sécurité sociale de leurs parents ou de leurs tuteurs, et ce jusqu’à l’âge de 24 ans.

 

En revanche, ceux qui avaient débuté leurs études antérieurement et qui bénéficiaient d’une mutuelle étudiante, vont basculer automatiquement le 31 août 2019 vers la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) de leur lieu de résidence. Un email leur sera adressé pour les informer de ce transfert. Ils seront également invités à mettre à jour les informations de leur carte vitale et à ouvrir un compte sur ameli.fr pour rester en contact avec leur CPAM.

 

La cotisation de Sécurité sociale à verser va elle aussi disparaître pour laisser place à une contribution vie étudiante et de campus. Un montant de 91 euros annuel devra être payé par l’étudiant au centre régional des œuvres universitaires et scolaires (Crous).