Sécuriser les transports avec les engins de déplacements personnels (EDP)

Trottinettes électriques, gyropodes... De nouvelles mobilités se popularisent préalablement à l'arrivée des voitures autonomes et font elles aussi partie du projet de loi d'orientation des mobilités. Comment le marché de l'assurance peut-il s'adapter à ces nouvelles mobilités ?

Assurance des engins de déplacements personnels

Le marché de l'assurance réagit lentement à la montée en puissance des EDP

Selon une récente étude réalisée par l’agence conseil Smart Mobility Lab pour le compte de la Fédération des Professionnels de la Micro-Mobilité, le marché des EDP a progressé de 56% entre 2016 et 2018. De même que les sinistres, qui ont augmenté de 20% et 1 400 dossiers ouverts en 5 ans. C’est un phénomène qui vient prendre les assureurs de court. Les trottinettes électriques, tout comme les hoverboards ou les gyropodes sont considérés comme des véhicules terrestres à moteur. Ils sont donc assujettis à l’obligation d’assurance en responsabilité civile.

 

Comment s'assurent les EDP ?

" Pour les particuliers, certains assureurs proposent une assurance spécifique pour ce type de véhicules, d’autres accordent une extension responsabilité civile engins électriques dans certains contrats d’assurance, comme la MRH par exemple " précise Matthieu Carrigue, directeur du département Flottes automobiles de Verspieren.

 

La garantie conducteur n’est pas non plus à négliger sur ce type de risque, car quand on tombe à près de 20km/h, le danger est important. L'évolution de la réglementation pour ces engins va certainement augmenter le risque. En effet, si les EDP sont autorisés à circuler sur toutes les zones 30 et les pistes cyclables, ils seront alors beaucoup plus près des voitures et motos sans pour autant avoir plus de protection.

 

" Nos clients entreprises ne nous ont pas encore soumis des besoins d’assurance de flottes de trottinettes électriques, overboard et autres… Mais ils pourraient très prochainement avoir besoin d'une offre de flotte d’EDP, pour le déplacement de leurs salariés. Verspieren est à l’écoute du marché et sera de toute façon à la pointe quand tout sera réellement définit " insiste Matthieu Carrigue.