Tempête : comment seront pris en charge les dégâts subis par votre entreprise ?

Carmen, Eleanor… les tempêtes se succèdent et causent de nombreux dégâts notamment chez les entreprises qui, selon la nature des sinistres, doivent stopper ou réduire leur activité. Pour y faire face, l’entreprise peut faire jouer son assurance Dommages aux biens et l’assurance Pertes d’exploitation.

tempete_quelle_indemnisation

Comment être indemnisé en cas de tempête ?

Si votre entreprise a subi des dégâts suite à la tempête (toiture abimée, chute d’un arbre sur vos bâtiments, inondation suite à la tempête…), vous devez informer le plus rapidement possible votre courtier en assurances ou votre assureur, et au plus tard dans un délai de 5 jours.  Les dommages causés par la tempête sur vos bâtiments, vos machines, vos véhicules… seront évalués, si besoin par un expert, puis pris en charge  par l’assurance Dommages aux biens.

Nous savons que les dommages causés par une tempête peuvent impacter lourdement les entreprises. Notre rôle en tant que courtier, est d’accompagner nos clients et de défendre leurs intérêts auprès des assureurs pour que l’intégralité des dégâts soit prise en charge.

 

En cas d’arrêt ou de réduction d’activité, faites jouer l’assurance Perte d’exploitation

La tempête peut occasionner des dégâts qui vont impacter sur la durée votre entreprise. Si vous êtes obligé de ralentir votre activité voire même de la stopper complètement, c’est l’assurance Pertes d’exploitation qui prendra en charge, pendant la période d’indemnisation fixée au contrat, la perte de la marge brute consécutive à la baisse du chiffre d’affaires et le remboursement des frais supplémentaires d’exploitation engagés éventuellement pour limiter les conséquences du sinistre (location de matériel ou de locaux, installations provisoires, frais de transport…).

Selon votre contrat, les frais engagés pour maintenir sur le marché les produits ou services  fournis par l’entreprise et les pénalités de retard mises à la charge de l’entreprise par ses clients pourront également être indemnisés.

Quels justificatifs fournir pour déclarer un sinistre après tempête ?

Pour que le sinistre soit pris en charge le plus rapidement possible, vous devez fournir à votre courtier en assurances ou directement à l’assureur les pièces justificatives suivantes :

  • Une description complète des dommages subis avec éventuellement des photos ;
  • Une liste chiffrée des objets perdus ou endommagés ;
  • Une attestation météo prouvant que le vent soufflait en tempête (plus de 100 km/h en général) ;
  • Tous les documents relatifs aux biens meubles ou immeubles endommagés permettant d’attester de leur existence et de leur  valeur : contrat de location ou attestation de propriété, extrait du registre de commerce, les bilans et comptes de résultats , le chiffre d’affaires de l’exercice en cours et celui des trois années précédentes.